Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Aconit tue-loup
Denis Jordan

Aconit tue-loup

Aconitum lycoctonum L. subsp. vulparia - (Reichenb ex Sprengel) Nyman

Ranunculaceae | Landes et forêts 

Plante vivace, haute de 30 à 180 cm. Feuilles découpées jusqu'à la base en 5 à 7 divisions cunéiformes à lancéolées, trifides. Inflorescence en grappe lâche aux fleurs jaune pâle et au tépale en forme de casque étroit.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Tendance hygrophile et nitrophile : forêts : érablaies de ravin (Lunario-acerion), hêtraies (Lonicero-Fagenion), hêtraies-sapinières (Abieti-Fagenion), mégaphorbiaies (Adenostylion), pierriers-rocailles.

Etage de végétation

montagnard au subalpin.

Répartition

Départementale

Fréquente dans les hautes montagnes calcaires, plus rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges. Dans les chaînons jurassiens, l'espèce est assez fréquente dans le Grand Salève, mais rare dans la Mandallaz, le Vuache et la montagne des Princes. Elle se retrouve rarement au pied des reliefs dans les régions basses.

Première observation départementale

Collectée au Môle par Rome en 1850 (G).

Herbiers

Ann : 9, G : 40, Jay : 8

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: