Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Alchémille des Alpes
Denis Jordan

Alchémille des Alpes

Alchemilla alpina - L.

Rosaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Plante vivace, haute de 10 à 30 cm, à tige dressée émettant des rejets stériles rampants. Feuilles basales vertes luisantes, soyeuses argentées dessous, divisées jusqu'à la base en 5 à 7 folioles lancéolées et dentées. Petites fleurs vert clair disposées en glomérules denses, à calice double.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Silicole ou sols acidifiés : rochers (Festucion variae), rocailles, pierriers, pâturages et pelouses maigres acides (Nardion).

Etage de végétation

subalpin et alpin, minimale 1200 m à Servoz, face ouest de la montagne de Porménaz et maximale 2950 m à Chamonix dans le jardin de Talèfre.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges, assez rare dans les hautes montagnes calcaires sur rochers acides. Pas de données dans les Bauges.

Première observation départementale

Collectée à "Chamouny" par Colladon-Martin en 1830 (G).

Herbiers

Ann : 2, G : 17

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: