Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Alliaire officinale
Denis Jordan

Alliaire officinale

Alliaria petiolata - (M.B.) Cavara et Grande

Brassicaceae | Milieux rudéralisés 

Plante bisannuelle, haute de 20 à 90 cm, à tige velue-hérssée à la base. Feuilles larges, pétiolées, les inférieures cordées, réniformes, sinuées-dentées dégageant une odeur d'ail. Fleurs blanches disposées en grappe.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

C

Biologie

  • Floraison : de avril à juin

Ecologie

Nitrophile : haies et lisières (Aegopodion, Alliarion), chemins, décombres, voisinage des habitations et des fermes, balmes thermophiles et nitrophiles.

Etage de végétation

collinéen à montagnard, maximales 1870m à Morzine-Avoriaz et le sommet des rochers de Leschaux 1936m.

Répartition

Départementale

Espèce nettement sous-observée, très fréquente dans les régions basses, sur les plateaux et dans les chainons jurassiens dans les balmes. Elle se raréfie en montagne mais est encore assez fréquente jusque vers 1400m sur l'ensemble des hautes montagnes du département.

Première observation départementale

Collectée à Faverges par Chatelain en 1871 (G).

Herbiers

Ann : 1, G ?

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: