Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Androsace de Suisse
Denis Jordan

Androsace de Suisse

Androsace helvetica - (L.) All.

Primulaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Plante naine, vivace, formant des coussinets denses, hémisphériques. Les coussinets sont eux-mêmes formés de nombreux rameaux très serrés les uns contre les autres. Chaque rameau est constitué de nombreuses petites feuilles de 2 à 4 mm, brunes et desséchées en dessous d’une rosette de feuilles vertes et grisâtres, recouvertes de très nombreux poils simples et courts. Les fleurs solitaires sont blanches cerclées de jaune à la gorge.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure
  • Espèce protégée : national

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Préférence calcicole : fissures des parois rocheuses ensoleillées (Potentillon caulescentis).

Etage de végétation

subalpin et alpin, maximale 3600 m à l'aiguille des Glaciers dans le massif du Mont-Blanc et minimale 1600 m sur le versant nord du mont Billat sur la Vernaz

Répartition

Départementale

Espèce fréquente, localement abondante dans les hautes montagnes calcaires mais plus particulièrement dans le haut Chablais, le Haut-Giffre et la partie nord, nord-est de Bornes-Aravis. Elle est rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-rouges et ordinairement au-dessus de 2400 m d'altitude.

Première observation départementale

Collectée à "Salles" par Payot en 1847 (Ann).

Herbiers

Ann : 9, G : 50, Jay : 6

Remarques

Cette androsace forme des coussins atteignant parfois de grandes dimensions 23 cm de large sur 10 de haut à Montriond, pointe dominant les Pierres rouges à 2100 m.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: