Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Asplenium septentrional
Denis Jordan

Asplenium septentrional

Asplenium spetentrionale - (L.) Hoffm.

Aspleniaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Fougère de 5 à 15 cm de haut. Feuilles d'un vert sombre à pétiole plus long que le limbe. Limbe irrégulièrement bifurqué, formant des segments linéaires lancéolés, longs, incisés à l’extrémité. Sores linéaires couvrant pratiquement la face inférieure.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

Biologie

  • Floraison : de juillet à octobre

Ecologie

Silicole strict, xérophile : fissures des rochers, rarement vieux murs en situation ensoleillée

Etage de végétation

collinéen à alpin, maximale 2790 m dans le jardin de Talèfre à Chamonix.

Répartition

Départementale

Fréquente dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges. Assez rare dans le Chablais : Abondance, vallée de Charny (1901, Mercier, G.), Taninges, Pompagny (1987, Fartille, Ann.) et plateau du Coutard (1981, Jordan, Morzine (1989, Jordan) sauf dans les massifs des Voirons et du Vouan de nature gréseuse. Assez fréquente dans le Haut-Giffre et Bornes-Aravis. Absence de données pour les Bauges. L'espèce ne s'observe que sur les blocs erratiques dans les chaînons jurassiens, sur le Salève, 9 récoltes entre 1830 et 1947, considérée comme disparue aujourd'hui. Sur le plateau de Gavot, à Larringes et Marin. Dans la vallée de l'Arve : Cornier sur la plaine des rocailles, sur un bloc de granit (1932, Wiki, G.). Dans les bassins lémanique et rhodanien à Frangy, à Armoy, Allinges, Ballaison, Bons-en-Chablais, Orcier et Perrignier.

Première observation départementale

Collectée dans la vallée de Saint-Gervais par Bélanger en 1837.

Herbiers

Ann : 7, G: 39, Jay : 7

Remarques

Hybrides : Asplenium x alternifolium Wulfen = A. septentrionale x trichomanes subsp. trichomanes Collectée à Servoz, Par Thomas en 1818. Hybride assez fréquent dans le secteur granitique où les deux parents coexistent. Connu actuellement de 7 localités. Il est très rare dans les chainons jurassiens : Salève près d'une station septentrionale (1892) et Collonges, abbé Puget.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: