Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Astragale déprimée
Denis Jordan

Astragale déprimée

Astragalus depressus L. subsp. depressus

Fabaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, très discrète, haute de 5 à 10 cm, à tiges couchées très courtes. Les feuilles imparipennées portent 8 à 12 paires de folioles elliptiques, obovales, vertes dessus, soyeuses-argentées en dessous. L’inflorescence est portée par un pédoncule plus court que la feuille. Elle est formée d’une grappe de 5 à 12 fleurs blanchâtres lavées de violet. La fleur est enveloppée à sa base par un calice poilu, en cloche et denté. Le fruit est une gousse droite et glabre de 1,5 à 2,5 cm.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

R NM

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Xérophile, tendance nitrophile, calcicole : pelouses sèches, rocailles (Drabo-Seslerion), balmes xérothermophiles, fréquentées par des animaux.

Etage de végétation

montagnard supérieur et subalpin, minimales 890 m à Vailly et 900 m à Bonneville.

Répartition

Départementale

Cette astragale discrète est rare mais assez présente dans le Chablais nord-est : Bernex, Bellevaux, Vahceresse et sud-ouest : Bonneville, Mieussy. Elle est assez présente également dans les Bornes pour le secteur Bornes-Aravis. Elle est très rare dans le Haut-Giffre : Samoëns "Avoville de Bossetan" (1954, de Leiris, Jay), sous l'aiguille du Criou, 2150 m (1989, Jordan) et indiquée sous la paroi des Fiz (Briquet in Perrier 1 : 176). Très rare également dans les Bauges, montagne du Charbon (1998, Lopez et Prunier) et au Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges, le Bonhomme in Perrier.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Depuis 1976, cette astragale a été observée dans 11 communes totalisant 15 stations. Aucune des stations répertoriées n'est située en zone protégée mais cette espèce n'est pas pour autant menacée.

Première observation départementale

Collectée au "Brezon (Bargy) au-dessus de la vallée du Petit-Bornand" par Fauconnet en 1845 (G).

Herbiers

Ann : 2, G : 30, Jay : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: