Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Chénopode rouge
Denis Jordan

Chénopode rouge

Chenopodium rubrum - L.

Chenopodiaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle, haute de 10 à 50 cm. Tige et glomérules généralement lavés de rouge. Feuilles rhonboïdales ou triangulaires hastées, plus longues que larges, à dents profondes. Glomérules rougeâtres disposés en grappes ou en panicules feuillées.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

R M2

Biologie

  • Floraison : de juillet à septembre

Ecologie

Nitrophile : cours de fermes, autour des fumiers, bords des routes, alluvions pollués des rivières, décombres.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Espèce assez rare dans le bassin lémanique dont une station à Publier en réserve naturelle et une seconde "en masse dans les jus de la décharge municipale de Thonon-les-Bains" en limite même de la réserve naturelle. Très rare dans le bassin rhodanien : Marlioz, abondant sur un fumier (2007, Jordan, 6902) et Bornes-Aravis : à Praz sur Arly (2003-2009, Jordan, 5195).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Depuis 1988, le chénopode rouge a été observé dans 10 communes totalisant 11 statons.

Première observation départementale

Collectée à Thonon-les-Bains au pied de la décharge municipale par Jordan en 1988 (herb. Jordan).

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: