Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Diplotaxis des murailles
Denis Jordan

Diplotaxis des murailles

Diplotaxis muralis - (L.) DC.

Brassicaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle ou bisannuelle, haute de 30 à 60 cm à tige non ligneuse à la base, généralement rameuse et feuillée. Feuilles basales en rosette, pétiolées, dentées et les caulinaires à pétiole court. Fleurs jaunes odorantes aux pétales longs de 4 à 8 mm formant des siliques redressés sur les pédicelles étalés et sans carpophore.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de mai à septembre

Ecologie

Xérothermophile, tendance nitrophile : champs, décombres, bords des chemins, gares, cours de maisons.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Espèce caractéristique des milieux rudéraux, rare ou sous-observée autrefois, assez fréquente aujourd'hui dans le bassin lémanique et la vallée de l'Arve jusqu'à Passy (1991, Jordan). Elle est rare dans la cluse du lac d'Annecy, le bassin rhodanien à Rumilly (1987, Jordan) et Desingy (2002, Bressoud et Magnouloux), les chainons jurassiens dans le val de Fier (1978, Farille et Frey, G) et le mont Musièges (1999, Jordan) et ne pénètre qu'exceptionnellement à l'intérieur des massifs de Bornes-Aravis au bord du Fier sur la Balme de Thuy (2005, Jordan).

Première observation départementale

Collectée "dans les îles du Fier" par Puget en 1859 (G)

Herbiers

G : 12, Ann : 2, Jay : 17

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: