Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Drave des murs
Denis Jordan

Drave des murs

Draba muralis - L.

Brassicaceae | Prairies et pelouses  Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Espèce annuelle de 10 à 40 cm de haut, velue à poils simples ou étoilés. Tige grêle dressée, simple ou parfois rameuse, feuillée. Les feuilles ovales-oblongues sont dentées en scie. Les basilaires en rosettes courtement pétiolées, les caulinaires nombreuses largement embrassantes. Fleurs petites, blanches, formant à maturité une grappe fructifère longue et lâche. Le fruit est une silicule glabre de 4-6 mm de long, porté par un pédicelle de 5 à 12 mm étalé.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

R M2

Biologie

  • Floraison : de avril à juin

Ecologie

Xérothermophile, tendance nitrophile : pâtures sèches écorchées (Cynosurion), ourlets mésophiles (Aegopodion, Alliarion), talus, murs, rocailles.

Etage de végétation

collinéen jusqu'à 950m à Montmin.

Répartition

Départementale

Espèce rare et dispersée dans le département, observée dans 7 secteurs à chaque fois en un ou deux points. Bassin lémanique à Bons-en-Chablais et Perrignier, vallée de l'Arve à Bonneville et la Cote d'Hyot, chaînons jurassiens dans le Salève (1888, Ayasse) et le mont Clergeon, Haut-Giffre "à la combe de Sixt" Puget in Perrier (1 : 75), Chablais dans le mont de Vouan et à Saint-Jean d'Aulps, Bornes-Aravis à Montmin et dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges à Servoz.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Cette drave a été observée sur 3 points entre 1810 et 1886 et depuis 1975, année de la première redécouverte à Perrignier sur 9 communes totalisant 11 stations. Espèce particulièrement vulnérable en raison de son écologie et situation géographique, souvent près des agglomérations ou d'habitations isolées, milieux à enjeux susceptibles de transformations ou de modifications. Aucune des stations connues à ce jour est située en site protégé.

Première observation départementale

Collectée "à Servoz près de Chamouny" par Roux vers 1810 (G)

Herbiers

G : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: