Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Drave du printemps
Denis Jordan

Drave du printemps

Erophila verna - (L.) Chevall.

Brassicaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle, haute de 2 à 20 cm, à tige nue-dressée ou ascendante. Feuilles lancéolées, en rosette basale, entières ou munie de dents, couvertes de poils bifurqués et étoilés. Fleurs blanches lavés de pourpre, aux pétales bifides formant des silicules ovales, glabres à pétiole court et grêle.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC

Biologie

  • Floraison : de mars à mai

Ecologie

Tendance xérothermophile : champs cultivés, vignes, jardins, graviers, sables, dalles calcaires (Alysso-sedion), chemins, murs.

Etage de végétation

collinéen à montagnard, maximales 1350m à Beaumont, 1360m à Onnion et 1430m à St Jeoire.

Répartition

Départementale

Espèce répandue et fréquente mais sous-observée, localement très abondante dans toutes les régions basses jusqu'à Passy dans la vallée de l'Arve, sur les plateaux et les chainons jurassiens ainsi que sur les premières pentes des hautes montagnes calcaires jusqu'à 1100m, rare au dessus.

Première observation départementale

Collectée à Menthon par Perrier en 1856 (G).

Herbiers

Ann : 8, G : 35, Jay : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: