Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Epilobe de Lamy
Denis Jordan

Epilobe de Lamy

Epilobium tetragonum L. subsp. lamyi - (F.W.Schultz) Nyman

Oenotheraceae | Milieux rudéralisés 

Plante haute de 30 à 120 cm sans stolons. Tige subtétragone, pubescente-grisâtre dans le haut. Feuilles sessiles, linéaires-lancéolées, à denticules espacées et peu marquées, les inférieures opposées, les supérieures alternes. Fleurs roses lilas entourées d'un calice sans poils glanduleux. Stigmates en massue.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

Biologie

  • Floraison : de juin à septembre

Ecologie

Tendance nitrophile : champs humides, jachères, coupes de bois, clairières, décombres.

Etage de végétation

collinéen, maximale 1360 m aux Houches.

Répartition

Départementale

Espèce rare mais sous-observée et confondue avec la sous-espèce tetragonum. Cet épilobe est actuellement connu dans une quinzaine de localités réparties dans le bassin lémanique et rhodanien. Observé autrefois dans la cluse du lac d'Annecy à Veyrier-du-Lac (1864, Mermoud, G) et la vallée de l'Arve à Passy, Servoz selon Payot (1882 : 98). Une observation excentrée dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges aux Houches à Samoteux (2005, Jordan, 5942).

Première observation départementale

Indiquée à Veyrier au pied du Salève par Reuter vers 1840 (Perrier 1 : 312).

Herbiers

G : 1, Jay : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: