Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Eragrostide poilue
Denis Jordan

Eragrostide poilue

Eragrostis pilosa - (L.) PB.

Poaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle, haute de 30 cm, à souche fibreuse. Bord des feuilles sans glandes. Gaines garnies de longs poils au niveau de la ligule. Inflorescence en panicule pyramidale violet-rougeâtre aux rameaux grêles et flexueux, poilus à la base regroupés par 4 ou 5 portant des épillets plus courts que leur pédicelle composés de 6 à 10 fleurs. Glume inférieure atteignant au maximum la demi longueur de la glume.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

R en extension M

Biologie

  • Floraison : de juillet à août

Ecologie

Xérothermophile : milieux graveleux ou sablonneux secs (Eragrostion), chemins, cours, parkings, ballast, alluvions.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Mondiale

Subcosmopolite.

Départementale

Poacée rare mais nettement plus fréquente aujourd'hui qu'autrefois. Une seule observation ancienne dans la vallée de l'Arve à Passy en 1901, l'espèce sera retrouvée dans la même localité en 1978 par Farille (Jay) qui découvrira une seconde localité dans la vallée à Bonneville en 1997. Dans le bassin lémanique, l'espèce est indiquée à Annemasse en 1991, Sciez en 1994 et Nernier en 2007 par Farille et Jordan. Cette poacée, plus fréquente dans le bassin rhodanien avec 7 observations, est rare dans la cluse du lac d'Annecy : Cran Gevrier en 1999 et St Jorioz en 2005 (Jordan).

Première observation départementale

Collectée dans les lieux graveleux et arides près de Passy par Briquet en 1901 (G)

Herbiers

G : 1, Jay : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: