Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Euphorbe réveille-matin
Denis Jordan

Euphorbe réveille-matin

Euphorbia helioscopa - L.

Euphorbiaceae | Champs, moissons 

Plante annuelle, haute de 10 à 40 cm, à tige dressée, rameuse, glabre. Feuilles alternes, largement obovales, arrondies à l'extrémité, denticulées, atténuées en coin à la base, caduques. Inflorescence en ombelle comprenant 5 rayons entourés de bractées. Involucre à glandes ovales, jaunes.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC

Biologie

  • Floraison : de avril à septembre

Ecologie

Thermophile, nitrophile : champs cultivés argilo-calcaires (Fumario-Euphorbion), décombres, jardins, bordures graveleuses des routes, alluvions torrentielles, balmes xérothermophiles.

Etage de végétation

collinéen à montagnard, maximale 1150 m dans le mont Veyrier et 1200 m à Abondance.

Répartition

Départementale

Espèce très fréquente mais sous-observée et très peu récoltée, dans les milieux cultivés et rudéraux des régions basses, des chainons jurassiens et des plateaux. Elle est plus rare dans les fonds de vallée et sur les premières pentes des hautes montagnes du département jusqu'à 1000-1100 m. En Bornes-Aravis, l'euphorbe réveille-matin trouve son unique localité départementale en biotope primaire, dans une balme thermophile du mont Veyrier à 1150 m d'altitude (2002, Jordan, 4588).

Première observation départementale

Collectée "dans les champs aux environs d'Annecy" par Didier en 1854 (G)

Herbiers

Ann : 2, G : 12, Jay : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: