Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Gaillet mollugine
Denis Jordan

Gaillet mollugine

Galium mollugo L. subsp. mollugo

Rubiaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 30 à 150 cm, glabre à poils épars. Tige couchée ou ascendante, rameuse, quadrangulaire, souvent renflée aux noeuds. Feuilles verticillées par 6 à 9, oblongues, lancéolées, mucronées, rudes au bord, larges de 3 à 7 mm, minces. Inflorescence en pyramide étroite composée de fleurs blanches portées par des pédicelles longs de 3 à 4 mm et divariqués (écartés à angle obtus).

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

DD

Biologie

  • Floraison : de mai à septembre

Ecologie

Méso-hygrophile, tendance nitrophile : prairies grasses (Arrhenatherion et Polygono-Trisetion), fossés, mégaphorbiaies marécageuses.

Etage de végétation

collinéen à montagnard inférieur, maximales 1150 m à Bellevaux à la chèvrerie et 1270 m à Abondance à l'Essert.

Répartition

Départementale

Espèce répandue dans le département jusqu'à 1000 m mais peu fréquente. Elle est cependant absente du secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges.

Première observation départementale

Collectée à Habère-Poche par Puget en 1859 (G).

Herbiers

Ann : 4, G : 3, Jay : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: