Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Gentiane ponctuée
Denis Jordan

Gentiane ponctuée

Gentiana punctata - L.

Gentianaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 20 à 50 cm, vert-cendré à racine épaisse. Feuilles ovales, à 5 à 7 nervures convergentes, les radicales obtuses en pétiole, les supérieures sessiles embrassantes. Fleurs jaune clair, ponctuées de noir et insérées à l'aisselle des feuilles supérieures. Calice campanulé divisé jusqu'à la moitié en 6 lobes.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de juillet à août

Ecologie

Silicole ou sols acidifiés : pelouses et pâturages à nard raide (Nardion), landes à éricacées ouvertes (Rhododendron-Vaccinion), moraines.

Etage de végétation

subalpin supérieur et alpin, minimale 1650 m à Samoëns et maximale 2900 m dans le jardin de Talèfre.

Répartition

Départementale

Gentiane assez fréquente dans le Haut-Giffre et le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges. Elle est rare dans le Chablais, trouvant sa limite nord au col d'Oche, sur Novel (1983, Jordan). Rare également en Bornes-Aravis et observée dans les Bauges, dans la partie supérieure de la Sambuy en 1873 par Chatelain (Ann) retrouvée en 2007 (Jordan, 6726).

Première observation départementale

Collectée au Brezon par Fauconnet en 1839 (G).

Herbiers

Ann : 1, G : 27, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: