Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Germandrée des montagnes
Denis Jordan

Germandrée des montagnes

Teucrium montanum - L.

Lamiaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 10 à 25 cm, à tiges étalées-couchées, pubescentes, ligneuses à la base. Feuilles linéaires-lancéolées, sessiles, entières, blanches-tomenteuses dessous, persistantes. Fleurs blanches disposées en capitules terminaux hémisphériques. Calice glabre, vert pâle, tubuleux en cloche.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

C

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Xérophile, calcicole : pelouses xérophiles (Xerobromion), pelouses sur dalles calcaires et terrasses pierreuses (Alysso-Sedion), pelouses calcaires sur rochers de montagne (Drabo-Seslerion), éboulis et pierriers (Stipion calamagrostis).

Etage de végétation

collinéen au subalpin, maximale 2030 m à Abondance dans le mont Chauffé.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente, voir fréquente sur l'ensemble du département avec des lacunes sur les plateaux, partie ouest et sud-ouest du Chablais jusqu'à 1800-1900 m sur les adrets rocheux et secs des hautes montagnes calcaires. Elle est assez rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges et sur calcaire.

Première observation départementale

Collectée "dans le chemin de Chatel à la Chapelle" par de Candolle en 1823 (G).

Herbiers

Ann : 5, G : 40, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: