Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Gnaphale des bois
Denis Jordan

Gnaphale des bois

Omalotheca sylvatica - (L.) Schultz Bip. et F.W. Schulz

Asteraceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 15 à 50 cm à tige non rameuse. Feuilles lancéolées généralement uninervées longues de 3 à 7 cm, blanches tomenteuses en dessous. Capitules longs de 5 à 7 mm groupés de 1 à 5 à l'aisselle des feuilles formant un long épi feuillé, espacé. Bractées de l'involucre à bord scarieux brun.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

C NM

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Silicole ou sols acidifiés : bois clairs, coupes de bois (Epilobion angustifolii), pâturages, pelouses à nard raide (Nardion), landes à éricacées.

Etage de végétation

montagnard à subalpin, minimale 485m à Margencel et maximale 2305m sur la pointe noire de Porménaz à Passy.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges, sur les hautes montagnes calcaires sur sols acidifiés. Elle est rare dans les chainons jurassiens : Salève, montagne de Mandallaz et Vuache; sur le plateau des Bornes à Groisy dans le bois des Pesses (1990, herb Borde et Dabry); sur le plateau de Gavot à Larringes (1978, Jordan) et dans le bassin lémanique à Bons-en-Chablais (1899, Kohler, G); Feigères (1855, Puget, Ann) et Margencel (1974, Jordan).

Première observation départementale

Collectée aux Gets par de Candolle en 1823 (G)

Herbiers

Ann : 9, G : 80, Jay : 5

Remarques

Sur Boëge dans le massif des Voirons, un pied atteint 92cm.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: