Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Grand polycnème
Denis Jordan

Grand polycnème

Polycnemum majus - A. Braun

Chenopodiaceae | Champs, moissons 

Plante annuelle, haute de 10 à 20 cm, glabre à tige couchée ou ascendante, généralement ramifiée dès la base. Feuilles linéaires-subulées, longues d'environ 1 cm, arrondies dessous, cannelées dessus, à pointe jaune, fine et piquante. Fleurs solitaires, axillaires (insérées à l'aisselle des feuilles et de la tige), à 5 tépales dressés. 3 étamines, généralement dépassés par 3 bractéoles membraneuses à fine pointe blanche.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    NT Quasi menacée

Rareté départementale

TR M3

Biologie

  • Floraison : de juillet à septembre

Ecologie

Xérothermophile, calcicole : champs cultivés secs et calcaires, notamment moissons (Caucalidion), décombres, gares, gravières.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Espèce rare et discrète qui passe facilement inaperçue des milieux cultivés secs ou des gravières. Récoltée ou indiquée dans le bassin lémanique dans une douzaine de localités dont seulement deux actuelles, à St Julien dans la gare (1999, Farille, Jay.) et à Lully (2006, Jordan, 6540). Bassin rhodanien 6 localités dont 4 récentes; dans la vallée de l'Arve à la gare du Fayet (1991, Farille, Jay.) et dans les chainons jurassiens sur quelques parcelles cultivées du petit Salève, du Crêt-à-la-Dame du Vuache et de la montagne des Princes sur Seyssel.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Espèce observée entre 1860 et 1906 dans 8 communes et actuellement depuis 1975 dans 7 autres.

Première observation départementale

Collectée à Pringy par Pugget en 1860 (G)

Herbiers

Ann : 1, G : 10, Jay : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: