Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Grande éragrostide
Denis Jordan

Grande éragrostide

Eragrostis cilianensis - (All.) Janchen
E. megastachya (Koeler) Link ou E. major (L.) Host

Poaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle, haute de 60 cm, à racine fibreuse. Feuilles glabres, denticulées au bord. Gaines foliaires glabres mais garnies de longs poils au niveau de la ligule. Inflorescence en panicule ovale composée d'épillets longs de 8 à 12 mm, constitués de 15 à 20 fleurs imbriquées.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge départementale :
  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    NA Non applicable

Rareté départementale

TR en diminution M3

Biologie

  • Floraison : de juillet à septembre

Ecologie

Xérothermophile : vignes, chemins graveleux, pelouses sur sable (Eragrostion).

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Cette espèce est connue depuis 1853 de moins de 10 localités. Dans le bassin lémanique : Arthaz, Gaillard, St Julien et Viry entre 1853 et 1879 (Naville, G) et le bassin rhodanien à Seyssel (1878, Déséglise, G) retrouvée en 1993 par Farille (Jay), Versonnex (1985, Jordan, 2137) et Desingy (2002, Bressoud, Magnouloux).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Avec 5 localités anciennes entre 1853 et 1879 et 3 récentes, cette éragrostide est la seule espèce du genre en régression, les autres sont soit en augmentation soit de découverte récente.

Première observation départementale

Collectée à Viry par Puget en 1853 (G)

Herbiers

G : 5, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: