Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Herniaire velue
Denis Jordan

Herniaire velue

Herniaria hirsuta - L.

Caryophyllaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle ou bisannuelle, haute de 5 à 15 cm, toute velue-hérissée, à racine grêle. Feuilles ciliées, lancéolées, les inférieures opposées, les supérieures alternes. Fleurs jaunâtres disposées en glomérules peu fournis, opposés aux feuilles et plus courts qu'elles.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

R M2

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Xérothermophile, tendance nitrophile : milieux graveleux peu colonisés, tassés, piétinés, chemins, ballasts, cours graveleuses (Polygonion avicularis), gares, alluvions.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Mondiale

Méditerranéenne.

Départementale

Espèce rare et dispersée dans les régions basses ainsi qu'en Bornes-Aravis : Roc de Chère (1855, Puget, G), Haut-Giffre, dans le fond de la vallée à Samoëns (1977, Gomez-Reboul, Jay.) et sur le plateau des Bornes, dans la gare d'Evires (2002, Bressoud et Magnouloux).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Perrier dans la Bâthie dans son catalogue (2: 209) indique "répandue" mais les herbiers de Genève et d'Annecy ne contiennent chacun qu'une seule récolte, de plus la même "Roc de Chère, 21 aout 1855, Puget". Actuellement, et depuis 1976, l'herniaire hirsute est répertoriée dans 18 communes totalisant 21 stations dont 2 situées dans la réserve naturelle de la Dranse et 9 dans les gares SNCF.

Première observation départementale

Collectée au Roc de Chère par Puget en 1855 (Ann)

Herbiers

Ann : 1, G : 1, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: