Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Hippocrépide émérus
Denis Jordan

Hippocrépide émérus

Hippocrepis emerus - (L.) Lassen
Coronilla emerus L.

Fabaceae | Landes et forêts 

Arbuste haut de 0.5 à 2 m, glabre à rameaux dressés. Feuilles imparipennées de 2 à 4 paires de folioles elliptiques. Fleurs jaunes groupées par 2 ou 3 sur pédoncules plus courts que la feuille. Gousses droites, étroites, pendantes à articles peu marqués.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

C

Biologie

  • Floraison : de avril à juin

Ecologie

Tendance xérothermophile, préférence calcicole : taillis xérothermophiles (Berberidion), bois clairs rocailleux : hêtraies xérothermophiles (Cephalanthero-Fagenion), chênaies buissonnantes (Quercion pubescenti-petraeae).

Etage de végétation

collinéen à montagnard, maximales 1510 m à Thollon et 1580 m dans le vallon de Sommier au Reposoir.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente dans les chainons jurassiens, plus rare dans les régions basses et les plateaux en raison de la moindre fréquence de milieux favorables. Assez fréquente sur les pentes xérothermophiles des hautes montagnes calcaires jusqu'à 1200-1300 m. Elle est rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges : Servoz, dans les gorges de la Diosaz (1985, Jordan) et Chamonix, en direction du chapeau de la Mer de glace, 1300 m (1994, Jordan).

Première observation départementale

Collectée dans les Voirons par Fauconnet en 1849 (G).

Herbiers

Ann : 4, G : 25, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: