Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Laîche blanchâtre
Denis Jordan

Laîche blanchâtre

Carex canescens - L.

Cyperaceae | Zones humides de montagne 

Plante haute de 20 à 40 cm, à souche gazonnante. Tige trigone, scabre au sommet. Feuilles d'un vert glauque, larges de 2 à 3 mm. Inflorescence en épi oblong, blanchâtre composée de 3 à 10 épillets, sessiles, ovoïdes-oblongs. Utricules brun verdâtre, à bec court.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

Biologie

  • Floraison : de mai à juillet

Ecologie

Marais, tourbières (Caricion fuscae), rives tourbeuses des lacs, généralement en situation détrempée.

Etage de végétation

montagnard à subalpin, minimales 1040m à Chamonix, 840m à Passy et 825m à Groisy, maximales 2127m à Chamonix et 2200m aux Houches à Carlaveyron.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente en Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges et dans les hautes montagnes calcaires sauf les Bauges où cette laîche est connue d'une localité récente sur le Semnoz, dans une mare au sud-ouest du Crêt de l'Aigle à 1600m (2011, Jordan). Elle est très rare ailleurs : plateau de Gavot, tourbière de Praubert (1907, Briquet, G.) non retrouvée; sur le plateau des Bornes, Groisy, dans le bois des Pesses, 825m (1977, Dabry).

Première observation départementale

Collectée "circa cassulaum Cenise in Monte Vergis" par Huet du Pavillon en 1854 (G).

Herbiers

G : 23

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: