Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Minuartie intermédiaire
Denis Jordan

Minuartie intermédiaire

Minuartia hybrida - (Vill.) Schischkin s-l.

Caryophyllaceae | Prairies et pelouses  Milieux rudéralisés 

Plante haute de 5 à 15 cm, tige généralement dressée, rameuse, glabre, rarement glanduleuse. Feuilles linéaires-aigèues à 3 nervures. Fleurs disposées en cymes ou en panicules lâches, blanches aux sépales plus longs que les pétales et acuminés vert clair à 3 nervures.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Xérothermophile, sur calcaire, milieux ouverts faiblement colonisés sur sable, gravier ou rocailles : pelouses sèches ouvertes (Mesobromion, Xerobromion), dalles calcaires de basse altitude (Alysso-Sedion), champs sablonneux, vignes, cours graveleuses, vieux murs, gares.

Etage de végétation

collinéen jusqu'à 800m.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente sur l'ensemble des régions basses, atteint Passy dans la vallée de l'Arve, dans les pelouses sèches et milieux cultivés des chainons jurassiens et sur toutes les premières pentes des hautes montagnes calcaires.

Première observation départementale

Collectée à Saint Felix "inter segotes" par Bouvier en 1851 (G)

Remarques

Dans le catalogue floristique de la Haute-Savoie (1990:167), il n'est fait mention que de M. hybrida, subdivisée actuellement en 5 sous-espèces au niveau national.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: