Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Miroir de Vénus
Denis Jordan

Miroir de Vénus

Legousia speculum-veneris - (L.) Chaix
Specularia speculum-veneris (L.) Tanfani

Campanulaceae | Champs, moissons 

Plante annuelle, haute de 10 à 40 cm, tige rameuse généralement glabre. Feuilles ovales à lancéolées, un peu rudes, sessiles, faiblement crénelées, ondulées. Inflorescence en grappes ou en panicules terminales et latérales composées de fleur violet foncé et clair à l'intérieur. Corolle divisée jusqu'à la base en 5 lobes obtus terminés en pointe courte et à gorge blanc verdâtre.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR en régression M2

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Xérothermophile, calcicole : champs cultivés, principalement moissons, décombres, alluvions des rivières, friches pierreuses.

Etage de végétation

collinéen début montagnard, maximale 1171m à Grange Passay sur le Salève.

Répartition

Départementale

Malgré une nette régression qui affecte toutes les messicoles et autres plantes adventices de cultures, cette espèce est assez fréquente dans les moissons d'une moitié ouest départementale, en dessous de 800m, principalement dans les régions basses et les terres cultivées des chainons jurassiens. Le miroir de Vénus atteint Taninges dans la vallée du Giffre (1889, Briquet, G.) et Bonneville dans celle de l'Arve (1978, Farille, Jay.)

Première observation départementale

Collectée dans "un champ entre Annemasse et Etrembières" par Romieux en 1873 (G)

Herbiers

Ann : 4, G : 20, Jay : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: