Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Nerprun nain
Denis Jordan

Nerprun nain

Rhamnus pumila - Turra

Rhamnaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Petit arbuste à rameaux alternes, couchés, appliqués contre la roche, ne dépassant guère 20 cm. Feuilles alternes, ovales ou elliptiques, munies de chaque coté de 4 à 9 nervures. Fleurs verdâtres groupées en faisceaux ombelliformes et se transformant à maturité en baie sphérique, noire luisante de 6 à 8 mm de diamètre.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Xérothermophile, calcicole : fissures des rochers calcaires (Potentillon caulescentis).

Etage de végétation

montagnard à la base de l'alpin, maximale 2400 m vers le col de Salenton.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente dans les hautes montagnes calcaires, parfois jusqu'au pied des reliefs, très rare sur le plateau de Gavot, dans les gorges de la Dranse sur Féternes (1898, Briquet, G, 1976, Jordan). Rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges en quelques points de la chaîne des Aiguilles-Rouges et dans les massifs de la Loriaz et des Posettes. Indiquée aux Contamines-Montjoie (1864, Mermoud. G).

Première observation départementale

Collectée au col d'Anterne par de Candolle en 1835 (G).

Herbiers

Ann : 8, G : 60, Jay : 6

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: