Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Oeillet Armérie
Denis Jordan

Oeillet Armérie

Dianthus armeria - L.

Caryophyllaceae | Non Renseigné 

Plante bisannuelle, haute de 30 à 45 cm, pubescente à racine pivotante. Tige raide, hérissée de poils courts, surtout dans le haut, sans rejets stériles. Feuilles linéaires atteignant 10 cm de long, velues. Fleurs rouges ponctuées de blanc groupées par 2 à 10 en faisceaux denses entourés de bractées herbacées. Ecailles du calice étroites lancéolées à longue pointe.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC NM

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Thermophile, silicole ou sur sols acidifiés : champs sablonneux ou argileux, lisières de bois (Trifolion medii), boisements clairs rocailleux de chêne ou de chataignier, bords des chemins, talus herbeux sur molasse.

Etage de végétation

collinéen jusqu'à 800m, maximale 1190m à Bellevaux.

Répartition

Mondiale

Sud européenne, ouest-asiatique.

Départementale

Espèce assez fréquente sur la moitié ouest du département. Dans les bassins lémanique et rhodanien, la cluse du lac d'Annecy, la vallée de l'Arve sans dépasser Bonneville en direction de l'amont. Elle est également assez présente sur les plateaux des Bornes et les chaînons jurassiens : Salève, Mandallaz, Vuache, Gros Foug. Rare en Bornes-Aravis, au Roc de Chère, en Chablais à Bellevaux, sur les monts, 1190m, une touffe (1995, Jordan). Très rare dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges : Saint Gervais (1876, Chenevard, G.).

Première observation départementale

Collectée à Annecy par Puget en 1859 (Ann)

Herbiers

Ann : 2, G : 16, Jay : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: