Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Orobanche de l'armoise
Denis Jordan

Orobanche de l'armoise

Orobanche artemisiae-campestris - Gaudin

Orobanchaceae | Prairies et pelouses 

Orobanche de 20 à 40 cm de hauteur, poilue-glanduleuse à tige jaunâtre à violacée, renflée à la base, munie d’écailles longues de 15 à 25 mm. Les fleurs nombreuses, poilues-glanduleuses, jaune-pâles striées de violet, de 15 à 22 mm ont un stigmate violacé. Elles forment un épi dense, devenant lâche à la base.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge nationale 2 :
  • Liste rouge régionale :
  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    VU Vulnérable

Rareté départementale

TR M3

Biologie

  • Floraison : de mai à juillet

Ecologie

Xérothermophile : pelouses très sèches à brome dressé (Xerobromion). Sur armoise champêtre.

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Espèce très rare, présente sur deux secteurs : bassin rhodanien entre Rumilly et Frangy (Reuter) et route de Rumilly non loin du mont de Musièges (Briquet) et Chilly (Puget in Perrier 2 : 177), à retrouver. Chaînons jurassiens uniquement dans le Vuache (1921, Beauverd, G), colline de Chaumont (1975, Jacquemoud, G, 2002, Bressoud et Magnouloux, 2004, Jordan, 5391).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

La seule station départementale actuelle dans la colline de Chaumont n'est pas protégée. Cependant, la pelouse qui l'héberge est chaque année entretenue.

Première observation départementale

Indiquée entre Rumilly et Frangy par Reuter vers 1840.

Herbiers

G : 2

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: