Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Orobanche violette
Denis Jordan

Orobanche violette

Orobanche purpurea - Jacq.

Orobanchaceae | Prairies et pelouses 

Orobanche haute de 15 à 45 cm, glanduleuse. Tige lavée de violet à écailles peu nombreuses, longues de 2 cm. Fleurs violettes, veinée de foncé, blanche à la base, penchées-courbées formant un épi cylindracé.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    NT Quasi menacée

Rareté départementale

D

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Tendance xérothermophile : pelouses et prairies sèches, pâturages, bords des chemins. Sur armoise et achillée millefeuilles.

Etage de végétation

collinéen à montagnard inférieur.

Répartition

Départementale

Orobanche rare, observée autrefois en différents points du Chablais : Ayse, Boëge, Vaily, Vacheresse, dans le Haut-Giffre à Servoz (Payot 1882 : 201) et les chaînons jurassiens : grand Salève sur 2 points par Naville et Fauconne (G) entre 1830 et 1885. Elle n'a été retrouvée qu'en un seul point sur le plateau de Gavot à Saint-Paul-en-Chablais, au sud de "place ferme" en 1985 par Jordan (herbier 2142).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Espèce récoltée ou indiquée dans moins de 10 localités entre 1817 et 1898 et seulement une supplémentaire en 1985 d'où elle a disparu vers 1990 suite à l'aménagement de la zone où elle était présente.

Première observation départementale

Collectée à "Lusinge" (Lucinges) aux Voirons par Hermes en 1817 (G).

Herbiers

10

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: