Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Pied d'alouette des jardins
Denis Jordan

Pied d'alouette des jardins

Consolida ajacis

Ranunculaceae | Milieux rudéralisés 

Plante annuelle, haute de 30 à 90 cm, à tige dressée, peu rameuse. Feuilles divisées en lanières. Fleurs bleu violet disposée en grappe allongée, serrée. Follicule (fruit sec) unique, pubescent.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    NA Non applicable

Rareté départementale

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Xérothermophile : chemins, décombres (Sisymbrion), jardins, alluvions torrentielles.

Etage de végétation

collinéen à montagnard inférieur, maximale 915 m à Abondance.

Répartition

Départementale

D'origine méditerranéenne et cultivée dans les jardins comme plante ornementale, le pied d'alouette est parfois subspontané mais ne se naturalise pas. On le retrouve toujours dans le voisinage des habitations et principalement dans les régions basses : bassin lémanique et rhodanien, cluse du lac d'Annecy à Saint Férréol (1971, Richard) et vallée de l'Arve jusqu'à Arenthon (1989, Farille, Jay.) et Passy (1901, Briquet, G). Cette espèce est plutôt exceptionnelle à l'intérieur des massifs : dans le Chablais, à Abondance (2007, Jordan), en Bornes-Aravis à Thônes, dans les alluvions du Fier (2005, Jordan), observé une fois dans les chaînons jurassiens dans le petit Salève (1884, Mayot, G).

Première observation départementale

Collectée à Vétraz-Monthoux par Puget en 1855 (Ann)

Herbiers

Ann : 2, G : 3, Jay : 6

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: