Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Polémoine bleue
Denis Jordan

Polémoine bleue

Polemonium caeruleum - L.

Polemoniaceae | Zones humides de montagne 

Belle espèce vivace haute de 30 à 60 cm, à tige glabre, velue-glanduleuse au sommet, formant des touffes. Tige simple rameuse dans le haut, portant des feuilles alternes, composées de 6 à 12 paires de folioles ovales-lancéolées. Grandes fleurs bleues ou blanches à 5 pétales de 2 à 3 cm de diamètre formant une panicule.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    NT Quasi menacée
  • Espèce protégée : national

Rareté départementale

R

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Hygrophile, tendance nitrophile : prairies tourbeuses, prairies marécageuses, bordures à hautes herbes des marais (Filipendulion).

Etage de végétation

montagnard.

Répartition

Départementale

Nullement spontanée en Haute-Savoie, cette belle espèce a d'abord été cultivée comme espèce ornementale. Elle s'est échappée des jardins ou a été introduite dans des milieux marécageux généralement situés au voisinage des habitations. La polémoine est connue dans le Chablais : Bellevaux, tourbière des Mouilles (1970-2000, Jordan), connue à Habère-Poche, col de Terramont (Vautier, G), persiste malgré la destruction des 4/5 de la plus belle station départementale par l'aménagement de résidences. Espèce également notée parfois loin des habitations à Abondance, Bernex, Peillonex, Villard-sur-Boëge au bord de la Ménoge (1999, Jordan). En Bornes-Aravis au mont Saxonnex, dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges à Vallorcine, les Houches, Servoz à Vaudagne (1987, Dabry) et Saint-Gervais, marais tourbeux à le Plane (1997, Bouchet), sur le plateau des Bornes à Eteaux au col d'Evires (1977, Jordan) mais aurait été introduite en 1953 par Primot à partir de pieds provenant du col de Terramont.

Première observation départementale

Collectée dans la "forêt de la Gouille", 1300 m au Mont-Saxonnex par Beauverd en 1921 (G).

Herbiers

G : 6, Jay : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: