Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Polygale à feuilles de serpolet
Denis Jordan

Polygale à feuilles de serpolet

Polygala serpyllifolia - J.A.C. Hose

Polygalaceae | Landes et forêts  Zones humides de montagne 

Plante bisannuelle ou vivace, haute de 8 à 20 cm, à tiges grêles couchées-ascendantes, Feuilles inférieures obovales opposées, les supérieures plus longues, lancéolées. Inflorescence en grappe de 3 à 10 fleurs bleues pâle munies d'ailes longues de 5 à 6 mm, à nervures latérales très ramifiées.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de mai à septembre

Ecologie

Tendance hygrophile, silicole ou sols acidifiés : tourbières, pelouses acidifiées et pâturages maigres acides (Nardion), landes à rhododendron (Rhododendron-Vaccinion), bordures des forêts d'épicéa.

Etage de végétation

montagnard supérieur et subalpin, maximale 2000 m aux Contamines-Montjoie.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente dans le Chablais est et ouest : massif des Voirons, du Vouan, des Brasses et du mont Forchat ainsi qu'entre Orcier et le Lyand dans les châtaigneraies (1901, Briquet, G) où l'espèce trouve vers 600-700 m sa plus basse altitude départementale. Elle est rare dans le Haut-Giffre : Samoëns, rare également dans les Bauges mais plutôt sous-observée. Assez fréquente dans la partie nord-est de Bornes-Aravis jusque dans le Roc de Chère (1856, Perrier, 1857, Puget, G) mais espèce non revue alors que le site est bien prospecté et dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges.

Première observation départementale

Collectée dans le Roc de Chère "lieux tourbeux" par Perrier en 1856 (Ann).

Herbiers

Ann : 2, G : 40, Jay : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: