Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Potentille ansérine
Denis Jordan

Potentille ansérine

Potentilla anserina L. subsp. anserina

Rosaceae | Milieux rudéralisés 

Plante vivace, haute de 15 à 50 cm, à tige couchée sur toute sa longueur, stolonifère. Feuilles de 6 à 10 paires de folioles, soyeuses argentées dessous, dentées en scie. Fleurs jaunes, solitaires, larges de 2 à 3 cm, insérées à l'aisselle des feuilles et portées sur pédoncule dressé, long de 10 cm.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC

Biologie

  • Floraison : de mai à septembre

Ecologie

Tendance nitrophile : bords des routes et des chemins (Polygonion avicularis), milieux piétinés humides (Agropyron-Rumicion), pâtures, abords des fermes, prés humides.

Etage de végétation

collinéen au montagnard, maximale 1450 m à Chamonix vers le col des Montets.

Répartition

Départementale

Sous-observée, cette espèce est pourtant assez fréquente notamment dans la partie nord et nord-ouest du département. Elle est plus rare et dispersée dans le centre et le sud-est, rare ou absente du bassin rhodanien, de la cluse du lac d'Annecy, des Bauges et de Bornes-Aravis.

Première observation départementale

Collectée au Châble par de Candolle en 1831 (G).

Herbiers

Ann : 4, G : 11, Jay : 1

Remarques

Ordinairement à feuilles blanc-argenté sur le dessous, la potentille ansérine a parfois des feuilles vertes sur les deux faces.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: