Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Potentille jaune
Denis Jordan

Potentille jaune

Potentilla aurea - L.

Rosaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 5 à 20 cm à tige courbée-ascendante. Feuilles basales digitées, divisées en 5 folioles obovales, soyeuses-argentées dessous, glabres dessus, munies de chaque coté de 2 à 4 dents dont la terminale plus petite. Fleurs jaunes, larges de 1.5 à 2.5 cm tachés d'orange à la base aux pétales émarginés.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

C

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Silicole ou sols acidifiés : pelouses et pâturages (Nardion), landes claires à éricacées (Rhodendron-Vaccinion).

Etage de végétation

montagnard supérieur à alpin, minimale 900 m à Lullin et maximale 2860 m aux Contamines-Montjoie.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente dans les hautes montagnes calcaires, sur grès ou sols acidifiés jusque dans la chaîne Voirons-Hermones-massif des Brasses dans le Chablais et le secteurs granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges. La potentille dorée est très rare dans les chaînons jurassiens uniquement dans la partie supérieure du Salève. Nombreuses récoltes (G) entre 1853 Huet du Pavillon et 1888 Beauverd. L'espèce a été récemment observée au sommet du Salève en 1986 (in herbier Borde) vers le grand Piton en 1995 et les rochers de Faverges (2011, Jordan) et dans le secteurs des Pitons (2009, Prunier). Potentille récoltée également dans le bassin lémanique dans les délaissés de la Dranse (1971, Farille, Jay.).

Première observation départementale

Collectée au Montanvert par Roux en 1793 (G).

Herbiers

Ann : 15, G : 70, Jay : 8

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: