Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Renoncule de Carinthie
Denis Jordan

Renoncule de Carinthie

Ranunculus carinthiacus - Hoppe

Ranunculaceae | Prairies et pelouses 

Plante haute de 5 à 40 cm. Feuilles basales arrondies, glabres, à divisions incisées-dentées, les caulinaires de 3 à 7 divisions linéaires. Pédoncules un peu échancrés portant des fleurs jaunes de 2 à 3 cm de diamètre produisant des akènes à bec court.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

Biologie

  • Floraison : de mai à août

Ecologie

Tendance xérophile, calcicole : pelouses sèches (Seslerion), pâturages.

Etage de végétation

montagnard supérieur et subalpin.

Répartition

Départementale

Cette petite renoncule est présente sur l'ensemble des hautes montagnes du département mais elle y est rare et très dispersée : Chablais, indiquée au Môle, Dent d'Oche et la pointe de Chalune (Puget in Perrier 1 : 17) mais pas d'observation récente. Haut-Giffre seulement à Passy (1994, Jordan). Bornes-Aravis plusieurs observations dans les Aravis anciennes comme récentes. Bauges dans la Sambuy (Perrier in Perrier), retrouvée (2004, Jordan, 5566). Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges à Chamonix (Belanger, G). Cette renoncule se retrouve dans les chaînons jurassiens mais uniquement dans les pâturages de la partie supérieure du grand Salève où l'espèce observée dès 1850 est toujours d'actualité.

Première observation départementale

Collectée à Chamonix par Belanger vers 1830 (G).

Herbiers

G : 22

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: