Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Renoncule scélérate
Denis Jordan

Renoncule scélérate

Ranunculus sceleratus - L.

Ranunculaceae | Zones humides de plaine 

Plante annuelle ou bisannuelle de 10 à 60 cm, à tige dressée, creuse, ramifiée, glabre ou velue. Les feuilles basales longuement pétiolées et les caulinaires supérieures sessiles sont découpées en 3 à 5 segments eux-mêmes divisés. Elles sont très brillantes. Les fleurs très petites et d’un jaune clair produisent de 50 à 100 akènes, disposés sur un réceptacle de forme ovoïde.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure
  • Espèce protégée : régional

Rareté départementale

TR M2

Biologie

  • Floraison : de juin à août

Ecologie

Hygrophile et nitrophile : flaques, mares, étangs, fossés (Bidention).

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Cette renoncule est rare dans le bassin lémanique : Ambilly (1882, Kohler, G), Douvaine (1865, Puget, G), retrouvée en 1981 par Jordan mais l'étang qui l'hébergeait a depuis été comblé. L'espèce est également notée sur les bords du Léman à Sciez, Excenevex et Publier, Etrembières (1997, Bressoud) et au Lyand dans une tourbière protégée par APPB de Prat-Quemond où s'observe une belle population (2007-2010, Jordan). Elle est très rare dans le bassin rhodanien avec une observation à Bloye dans l'étang de Beaumont (2005, Jordan).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Deux observations seulement sont anciennes entre 1865 et 1882, Depuis 1977, cette rare espèce a été notée dans 8 communes regroupant 9 localités. Une station a depuis disparu et 7 bénéficient d'une protection par réserve naturelle ou APPB.

Herbiers

G : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: