Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Renoncule serpent
Denis Jordan

Renoncule serpent

Ranunculus serpens - Schrader
R. numerosus DC. subsp. serpens (Schrank) Tutin

Ranunculaceae | Landes et forêts 

Plante vivace, haute de 10 à 20 cm, à tige ascendante, couchée, densément velue. Feuilles basales et caulinaires semblables, axillaires naissant en fin de floraison à l'aisselle des feuilles et formant de petites rosettes pouvant s'enraciner. Fleurs jaunes portées par des pédoncules sillonnés.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    DD Données insuffisantes

Rareté départementale

Biologie

  • Floraison : de mai à juillet

Ecologie

Tendance hygrophile : forêts humides notamment hêtraies-sapinières (Abieti-Fagenion), chemins forestiers, prairies fraîches.

Etage de végétation

montagnard au subalpin inférieur, maximale 1860 m à Morzine.

Répartition

Départementale

Depuis la première et unique observation à la Chapelle d'Abondance en 1897, cette renoncule retrouvée à Samoëns (1194, Jordan) est évaluée comme étant répandue mais assez rare dans les hautes montagnes calcaires. Elle reste cependant méconnue.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Depuis 1994, l'espèce a été observée sur 18 communes totalisant 21 stations. La différenciation de cette espèce par rapport au R. tuberosus basée essentiellement sur la production de faisceaux de feuilles sur les noeuds des tiges se produit en arrière-saison à partir du mois d'août. Avant, l'espèce se confond avec R. tuberosus.

Première observation départementale

Collectée à la Chapelle d'Abondance, bois entre la chapelle et le lac des Ervins par Briquet en 1897 (G).

Herbiers

G : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: