Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Sabine fausse moehringie
Denis Jordan

Sabine fausse moehringie

Arenaria gothica subsp. moehringioides - (J Murray) P.S. Wyse Jacks et Parm.
Arenaria ciliata L. subsp. moehringioides Murr.

Caryophyllaceae | Prairies et pelouses 

Plante haute de 5 à 10 cm, formant des touffes lâches. Feuilles plus longues que larges, ovales ou lancéolées. Inflorescence composée de 2 à 7 fleurs blanches par rameau.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AC NM

Biologie

  • Floraison : de juillet à août

Ecologie

Calcicole : pelouses rocailleuses (Seslerion), pelouses d'arêtes (Oxytropo-Elynion) et en milieux rocailleux très frais.

Etage de végétation

subalpin inférieur à alpin, minimale 1670m au Reposoir, 1630m à Abondance, 1570m à Novel et 1450m au Mont Saxonnex au pied nord des falaises du Bargy.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente dans les hautes montagnes calcaires.

Première observation départementale

Collectée au Môle par Huet en 1826 (G)

Herbiers

Ann : 8, G : 31, Jay : 6

Remarques

A priori, touts les observations et récoltes effectuées dans les hautes montagnes calcaires se rapportent à ce taxon. par contre, les indications ou récoltes réalisées dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges à Chamonix , au col de Balme, sur l'arête franco-suisse des grandes autannes entre 2220 et 2700m par Payot en 1847 et 1878 (G), 1987-2007, Jordan, herbier Jordan et en 1995, Ravanel seraient selon Tison à rattacher à A. ciliata L. subsp. ciliata.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: