Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Sabot de Vénus
Denis Jordan

Sabot de Vénus

Cypripedium calceolus - L.

Orchidaceae | Landes et forêts 

Orchidée vivace, haute de 20 à 50 cm, issue d’une souche rampante. Tige munie de 3 à 5 feuilles faiblement velues, largement ovales, à nervures saillantes, engainantes à la base. Une, rarement deux fleurs, penchées à long pédoncule munie d’une bractée foliacée. Elle se caractérise par le label en forme de sabot jaune vif de 3 à 4 cm de long, entouré de 4 divisions périanthaires brun-pourpre, étalées en croix. Les 2 latérales lancéolées, la supérieure plus large abritant le sabot et l’inférieure bilobée.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure
  • Espèce protégée : national

Rareté départementale

AR M1

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Calcicole, forêts claires herbeuses et sèches de hêtres (Cephalanthero-Fagenion), hêtraies-sapinières, clairières herbeuses sur sols argileux, pinèdes sur argile, très rarement en bas-marais alcalin à choin noir et molinie.

Etage de végétation

collinéen à montagnard jusqu'à 1500m.

Répartition

Départementale

Rare et sur calcaire dans le secteur granitique Mont-Blanc/Aiguilles-Rouges, sur plusieurs points de la commune de Contamines-Montjoie (1987-2000, Fanza et Gerfaut-Valentin). Assez rare dans le Chablais et le Haut-Giffre mais l'espèce est représentée par de belles populations dans la réserve de Sixt. Plus fréquente en Bornes-Aravis avec d'importantes populations au Bouchet, petit Bornand (470 tiges fleuries entre 1165m et 1255m vers le nant de la Ville) et Serraval ainsi que dans les Bauges. Dans les chainons jurassiens, cette orchidée a été abondamment collectée dans le Salève (40 récoltes) entre 1793 et 1900. Elle subsiste à Cruseilles (1985-1995, Matérac); Archamps (2000, Boymond) mais a passablement régressé. Elle est de découverte récente dans le Vuache sur Clarafond (1998, Jordan et Bordon). Rare sur le plateau des Bornes, en plusieurs points à Groisy (1997-98, Dabry 2005, Janin) et rare dans le bassin rhodanien : Pringy (1863, Puget G); Cruseilles au nord est de Ronzier (1988, Jordan); Franclens en forêt à 500m (1979, Bron) a disparu depuis et Choisy 460m (1993, Jordan).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Si cette belle orchidée est localement menacée et a même disparu de quelques points, le Sabot de vénus est largement présent dans le département et compte de belles populations en réserve naturelle.

Première observation départementale

Collectée "au Salève" par Roux en 1793 (G)

Herbiers

Ann : 2, G : 74, Jay : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: