Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Silène cure oreille
Denis Jordan

Silène cure oreille

Silene otites - (L.) Wibel

Caryophyllaceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 20 à 50 cm, velue inférieurement à souche ligneuse. Tiges simples ou rameuses, visqueuses-collantes au sommet, à feuilles inférieures en rosettes, spatulées, les caulinaires espacées et linéaires. Fleurs petites d’un vert-jaunâtre, regroupées en pseudo-verticilles formant une grappe serrée et étroite.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure
  • Espèce protégée : départemental

Rareté départementale

Disparue.

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Xérothermophile : pelouses arides sur sable ou gravier (Xerobromion).

Etage de végétation

collinéen.

Répartition

Départementale

Espèce très rare et uniquement sur le bassin lémanique : château de Monthoux près d'Annemasse (1898, Bouchard, G.); Viry, Puget in Perrier (1:104) et complexe domaine de Sciez-Excenevex où ce silène fut récolté entre 1856 (Fauconnet) et 1905 (Beauverd, G.) puis réobservé dans le même site à Sciez, Mardasset, sur l'ultime relief dunaire en direction de l'ouest en 1975 (Jordan) puis en 1981 (Charpin et Jordan, G.) et à Excenevex sur moins de 2m2 en 1978 (Jordan).

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Les dernières observations entre 1975 et 1981 à Sciez et en 1978 à Excenevex n'ont pu être confirmées par la suite malgré plusieurs tentatives de recherches. Aussi, doit on considérer l'espèce en l'état des connaissances actuelles comme disparue.

Première observation départementale

Collectée "colline sablonneuse au bord du lac près de Coudray" par Fauconnet en 1856 (G)

Herbiers

G :5

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: