Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Stellaire holostée
Denis Jordan

Stellaire holostée

Stellaria holostea - L.

Caryophyllaceae | Landes et forêts 

Plante vivace, à souche traçante, Tige longue de 15 à 30 cm, ascendante à 4 angles scabres, pubescente au sommet, émettant des rejets stériles. Feuilles linéaires-lancéolées, longuement acuminées, ciliées et scabres au bord. Inflorescence en cymes terminales lâches formés de fleurs blanches aux pétales divisés, deux fois plus longs que les sépales.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

TR NA

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Thermophile, bois clairs herbeux de chêne et de charme (Carpinion), haies, lisières de bois.

Etage de végétation

collinéen à montagnard.

Répartition

Départementale

Espèce rare et adventice en Haute-Savoie. Chablais, indiquée à Bonneville "naturalisée sous le château des Tours près de Bonneville, localité détruite", s-coll., s-d. (avant 1900); indiquée également au Praz de Lys en 1975 par Etter et à Saint Cergues, route de Montauban, 800m (2005, Covillot et Bressoud). Bassin lémanique, à Chevrier en bordure de route (1982, Dobignard) et à Juvigny, bois vers les Allongets (15 juin 2005, Jordan, 5855). Dans cette dernière localité, les conditions semblent réunies pour considérer la spontanéité de l'espèce.

Première observation départementale

Indiquée à Bonneville par Reuter en 1861

Herbiers

G : 1

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: