Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Swertie perenne
Denis Jordan

Swertie perenne

Swertia perennis - L.

Gentianaceae | Zones humides de montagne 

La swertie est une plante vivace de 15 à 60 cm de haut qui possède des feuilles simples allongées de 1 cm pour les caulinaires à 4 cm de large pour les basales, opposées sur la tige quadrangulaire brun rouge. Les fleurs de 2 à 3 cm de diamètre sont d’un mauve profond, en étoile à 5 divisions et disposées en grappe terminale composée. Le fruit est une capsule ovoïde qui s’ouvre par deux valves.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge régionale :
  • Inventaire flore menacée 74 :
  • Espèce protégée : régional
  • Présence en Haute-Savoie : carte

Biologie

C'est une hémicryptophyte dont le système racinaire est constitué par une tige courte et noire. Elle fleurit de juillet à septembre. Elle peut se multiplier par des bourgeonnements de la tige et ainsi former localement des peuplements importants.

  • Type biologique : Hémicryptophyte picto
  • Floraison : de juillet à septembre
  • Type de reproduction : sexuée et végétative

Ecologie

L’espèce se développe dans les prairies marécageuses ou tourbeuses ou même dans les tourbières. Elle se rencontre principalement en montagne de 600 à 2500 m d’altitude, mais il existe également de rares populations en plaine. Elle est clairement inféodée à la tourbière basse alcaline du Caricion davallianae.

Répartition

Mondiale

La swertie perenne est une espèce européenne que l’on rencontre de la France jusqu’au Nord-Ouest de la Russie, en passant par l’Allemagne et la Pologne, et également du nord de l’Espagne au Sud de l’Oural.

Française

En France, l’espèce est présente principalement en montagne, dans les Alpes, le Jura et les Pyrénées où elle peut être localement abondante, mais apparaît localisée dans les Cévennes et le Massif central. Elle peut également exceptionnellement être rencontrée en plaine.

Régionale

En Rhône-Alpes, elle est présente dans l’Ain, Savoie, la Haute-Savoie l’Isère, l’Ardèche.

Départementale

En Haute-Savoie, l’espèce se cantonne aux marais et tourbières du bassin de Sommand et du Bassin du Praz de Lys à l’extrémité sud du Chablais.

Menaces & actions de préservation

Le maintien de cette espèce est conditionné à l’existence de milieux herbacés ouverts, très humides et pauvres en nutriments. Les menaces qui sont liées à cette espèce dans nos départements montagneux, relèvent de modifications d’alimentations hydriques des marais qui l’hébergent, mais également de leur altération par un pâturage trop impactant au niveau du piétinement et de l’enrichissement du milieu par les déjections du bétail. Les aménagements liés aux activités sportives de plein air, en particulier la création de pistes de ski, de remontées mécaniques ou même de retenues collinaires peuvent également gravement nuire à l’espèce.

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: