Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Tamarin d'Allemagne
Denis Jordan

Tamarin d'Allemagne

Myricaria germanica - (L.) Desv.

Tamaricaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Arbuste pouvant atteindre 2 m, dressé à rameaux et feuillage très glauques. Les feuilles petites en forme d’écailles, linéaires-lancéolées sont longues de 3 à 5 mm. Les fleurs rose-pâle, accompagnées de bractées plus longues qu’elles, sont regroupées en épi terminal long et dense, formant une panicule de forme pyramidale. 5 pétales longs de 4 à 5 mm et 5 sépales entourent 10 étamines. Le fruit est une capsule d’une douzaine de mm contenant de petites graines portées par une aigrette pédicellée.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge régionale :
  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    VU Vulnérable

Rareté départementale

R M2

Biologie

  • Floraison : de juin à juillet

Ecologie

Alluvions sableuses ou graveleuses des rivières : alluvions récentes herbacées (Epilobion flesicheri) ou groupements de saules buissonants (Salicion eleagni) sur alluvions plus anciennes.

Etage de végétation

collinéen au subalpin inférieur.

Répartition

Départementale

Espèce inféodée aux alluvions des rivières du nord au sud : Dranse, dans son cours inférieur mais très rare du delta (1927, Beauverd, G), au vallon de Bioge (1898, Briquet, G). Ménoge sous Bonne (1872, Romieux, G). Giffre de Marignier à Taninges où l'espèce est particulièrement abondante et dépasse 2 m de hauteur et jusqu'à Sixt où le myricaire quitte la rivière pour s'établir dans "l'éboulis de la fontaine d'or" (1953, de Leiris, Hay.) Arve de la frontière genevoise à Chamonix, Argentière et le Tour (1851, Huet du Pavillon) Fier très rare bords du Fier (1855, Puget, Ann) et sur Alex 5 -6 pieds (2005, Jordan et Bal). dans le bassin rhodanien , l'espèce se retrouve à Rumilly au bord du lac artificiel des Pérouses (1987, Jordan, 2002, Mangouloux).

Première observation départementale

Collectée aux bords de l'Arve au pied du col de Balme par Huet du Pavillon en 1851 (Ann).

Herbiers

Ann : 2, G : 15, Jay : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 1 + 1 ?
Votre réponse: