Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Véronique à écussons
Denis Jordan

Véronique à écussons

Veronica scutellata - L.

Scrophulariaceae | Zones humides de plaine 

Plante vivace, haute de 5 à 30 cm, à tige simple ou rameuse, glabre. Feuilles linéaires-lancéolées, opposées et sessiles, entières ou finement dentées, longues de 5 cm. Inflorescence en grappes alternes lâches et axillaires composée de 5 à 15 fleurs blanches veinées de violet portées par des pédicelles 4 fois plus longs que le calice et les bractées. Capsule comprimée, profondément échancrée.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de juin à septembre

Ecologie

Thermophile : marais, prairies tourbeuses, bords des mares, flaques, fossés, chemins forestiers.

Etage de végétation

collinéen à montagnard inférieur, maximale 1400 m aux Gets, 1480 m à Brizon et 1540 m à Taninges au pied nord du Marcelly.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente dans le bassin lémanique et la partie nord du bassin rhodanien ainsi que sur les plateaux de Gavot et des Bornes. Partout ailleurs, l'espèce est plus ou moins rare mais présente dans toutes les unités géographiques.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Récoltée ou indiquée entre 1855 et 1906 dans une dizaine de localités, cette véronique a été répertoriée depuis 1974 dans 50 communes totalisant 74 stations.

Première observation départementale

Collectée au Paquier à Annecy par Puget en 1855 (Ann).

Herbiers

Ann : 2, G : 4

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: