Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Violette des marais
Denis Jordan

Violette des marais

Viola palustris - L.

Violaceae | Zones humides de montagne 

Plante vivace, haute de 4 à 10 cm, acaule à souche grêle et écailleuse. Feuilles en forme de rein, glabres, légèrement crénelées et munies de stipules basales, lancéolées acuminées. Fleurs violet pâle donc le pétale inférieur est veiné de foncé. Capsule glabre, subtrigone, pointue.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de avril à juin

Ecologie

Hygrophile : tourbières et prairies tourbeuses en parvocaricaies acidophiles (Caricion fuscae).

Etage de végétation

montagnard supérieur à la base de l'alpin, maximale 2200 m aux Houches à Carlaveyron.

Répartition

Départementale

Espèce fréquente et présente dans la plupart des tourbières ou zones tourbeuses du secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges et des hautes montagnes calcaires. Elle est absente cependant de la partie sud, sud-ouest de Bornes-Aravis et des Bauges par manque de biotopes favorables. La violette des marais se retrouve dans deux tourbières du plateau de Gavot à Saint-Paul-en-Chablais où elle y est rare : tourbière de Praubert (1907-09, Briquet, G, 1975, Jordan), tourbière de Piolan (1975, Jordan).

Première observation départementale

Collectée "dans la tourbière qui est sous le pavillon du col de Balme" par Payot en 1847 (Ann).

Herbiers

Ann : 3, G : 20, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: