Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Violette du mont Cenis
Denis Jordan

Violette du mont Cenis

Viola cenisia - L.

Violaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Petite violette vivace de 3 à 10 cm, glabrescente à souche émettant de nombreuses tiges filiformes rampantes entre les pierres. Feuilles entières, petites, ovales puis progressivement elliptiques, plus ou moins rapprochées au sommet des rameaux, munies de stipules à 3 lobes. Fleurs violettes à gorge jaune large de 2 à 2,5 cm, éperonnée, portée par un pédoncule de 1 à 3 cm de long, produisant une capsule pointue et glabre.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge régionale :
  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    VU Vulnérable

Rareté départementale

TR M2

Biologie

  • Floraison : de juillet à août

Ecologie

Eboulis calcaires (Thalspion rotundifolii).

Etage de végétation

subalpin supérieur et alpin.

Répartition

Départementale

Rare espèce limitée à deux secteurs : d'une part Bornes-Aravis sur une petite zone du massif des Aravis sur la Clusaz, récoltée 6 fois entre 1863 et 1906 (Romieux, G, retrouvée en 1979, Richard, 2011, Jordan). D'autre part dans le Haut-Giffre sur plusieurs points : récoltée au mont Sageroux (1910, Briquet, G) et entre la Tête-à-l'Ane et le signal de Fiz (1890, Beauverd G) et indiquée par Perrier (1 : 94) au Buet et à la Brêche du Dérochoir (Briquet). Cette violette n'a jamais été réobservée depuis le récolte de Briquet en 1910.

Première observation départementale

Collectée au-dessus de la Clusaz par Delavay en 1863 (G).

Herbiers

Ann : 1, G : 8

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: