Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Andromède à feuilles de pollium
logo asters fiche

année 2011

Andromède à feuilles de pollium

Andromeda polifolia - L.

Asteraceae | Zones humides de montagne 

C’est un petit sous-arbrisseau de 10-40 cm, très glabre, à tiges grêles, radicantes, puis ascendantes. Ses feuilles subsessiles sont alternes, à limbe entier elliptique-oblongs ou lancéolé-linéaire, mucroné et enroulé sur les bords, , et entières. Elles sont coriaces et persistantes, vertes et luisantes en dessus, blanches-glauques en dessous. Les fleurs d'un blanc rosé sont penchées et disposées en ombelles simples terminales par 2-8. Leur pédoncule est 3-4 fois plus longs que la fleur. Le calice est divisé en 5 lobes ovales-lancéolés, glabres rougeâtres. La corolle, de 5 à 8 mm, ovoïde à subglobuleuse, à 5 dents courtes recourbées vers l’extérieur, est caduque après la floraison. Le fruit est une capsule globuleuse, glabre et glauque, à 5 loges et 5 valves.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Liste rouge régionale :
  • Inventaire flore menacée 74 :
  • Espèce protégée : national
  • Présence en Haute-Savoie : carte

Biologie

C’est une chaméphyte à tiges couchées, munies de racines adventices. Elle fleurit de mai à juillet. La pollinisation est effectuée par les insectes et la dissémination des graines se fait à proximité du pied-mère. La plante possède des tiges souterraines qui permettent une multiplication végétative active.

  • Type biologique : Chaméphyte picto
  • Floraison : de mai à juillet
  • Mode de pollinisation : entomogame
  • Mode de dissémination : barochore
  • Type de reproduction : sexuée et végétative

Ecologie

L’andromède est une espèce des marais tourbeux des basses et moyennes montagnes, mais qui peut être exceptionnellement présente en plaine. Elle se développe en milieu acide, souvent sur les bombements de sphaignes plus ou moins formés (Vaccinio-Sphagnetea), en compagnie d’autres éricacées.

Répartition

Mondiale

C’est une espèce circumboréale, relique glaciaire, présente de la Scandinavie au Canada, en passant par le Nord de la Russie, la Sibérie et l’Alaska. Plus au sud, elle est présente localement dans les massifs montagneux et très exceptionnellement en plaine.

Française

En France, l’espèce est présente dans les Vosges, le Jura et les Alpes, très rare dans le massif central et les Pyrénées et présente dans une tourbière de Normandie.

Régionale

En Rhône-Alpes, elle est citée dans la Loire, la Savoie et la Haute-Savoie...

Départementale

... d’où elle est connue depuis 1860 dans le Chablais. Elle est toujours présente sur 10 stations réparties sur le plateau Gavot, le Chablais et Bornes-Aravis.

Menaces & actions de préservation

L’exploitation de la tourbe et des sphaignes a participé à la raréfaction de l’espèce en lien avec la rareté des milieux susceptibles de l’accueillir. Aujourd’hui encore, elle peut pâtir des agressions que peuvent subir les tourbières bombées à sphaignes : assèchement par drainage à proximité et modifications de l’alimentation hydraulique, destruction physique des buttes par piétinement ou exploitation, enrésinnement,…En Haute-Savoie, l’ensemble des stations connues sont protégées par un Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope, et toutes inscrites dans des sites Natura 2000, dont certains bénéficient d’un Document d’Objectif et de mesures de gestion adaptées.

Elodie Hemery a écrit :
20/07/2018 12:39

Bonjour,

Je réalise dans le cadre de mon stage le suivi de l'Andromède et je voulais savoir si vous aviez déjà réalisé de la gestion spécialement sur l'Andromède sur vos sites ?

Cordialement,

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: