Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Bugle petit pin
Denis Jordan

Bugle petit pin

Ajuga chamaepitys - (L.) Schreber

Lamiaceae | Champs, moissons 

Plante annuelle, haute de 5 à 20 cm, velue-hérissée. Feuilles à odeur de résine, les moyennes profondément trilobées à divisions linéaires, larges de 1 à 2 mm, les inférieures et supérieures indivises, linéaires. Fleurs jaune à lèvre ponctué de foncé, solitaires, axillaires, largement dépassées par les feuilles.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de mai à septembre

Ecologie

Xérothermophile, calcicole : champs graveleux, vignes, moissons (Caucalidion), pelouses graveleuses écorchées, graviers, sables, décombres.

Etage de végétation

collinéen, maximale 1140 m dans une balme xérothermophile du mont Veyrier.

Répartition

Départementale

Thérophyte inféodée à des sols filtrants et secs, localisée dans le nord, le centre, l'ouest et le sud-ouest du département : dans les régions basses, en vallée de l'Arve jusqu'à Passy-Servoz in Payot (1882 : 210) et au pied des chainons jurassiens sans dépasser 700 m. Une exception en Bornes-Aravis dans le mont Veyrier : l'espèce se retrouve en biotope primaire dans une balme, à une altitude exceptionnelle pour la Haute-Savoie de 1140 m.

Situation de l'espèce en Haute-Savoie

Le fait que la bugle petit pin n'est pas strictement messicole assure le devenir de cette plante méridionale, recensée depuis 1975 dans plus de 80 localités.

Première observation départementale

Collectée "dans un champ sous le Pas de l'Echelle" par de Candolle en 1821 (G).

Herbiers

Ann : 3, G : 30, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Ecrire le chiffre 5
Votre réponse: