Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Crépide rongée
Denis Jordan

Crépide rongée

Crepis praemorsa - (L.) F.L. Walther

Asteraceae | Prairies et pelouses 

Plante vivace, haute de 20 à 60 cm, tige non feuillée. Feuilles basales en rosette, oblongues-elliptiques, entières ou faiblement dentées. Inflorescence composée de 3 à 20 capitules disposés en grappe aux fleurs jaune pâle. Involucre blanc cotonneux.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    EN En danger

Rareté départementale

TR M2

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Calcicole : forêts claires herbeuses, lisières xérothermophiles (Geranion sanguinei), pelouses maigres sèches.

Etage de végétation

collinéen à montagnard jusqu'à 1500m.

Répartition

Départementale

Espèce très rare connue de deux anciennes localités : dans les Bauges, au Semnoz, pré de Bénévent (1903, Guinier, G.) et en Bornes-Aravis "en montant de la Balme-de-Thuy à la plaine de Dran par le vallon de la Rosière", 1100m (1910, de Palézieux et Beauverd, G.) et d'une troisième récente, découverte en 2011 par Jordan, à la Balme de Thuy, sous les falaises du Parmelan. Cette espèce est par ailleurs indiquée dans les chainons jurassiens : "au val de Fier, au sentier de la Rosière" par Rouy in Perrier (2 : 9) mais cette indication est erronnée, le sentier de la Rosière est en réalité celui noté ci dessus en Bornes-Aravis. Espèce recherchée dans les anciennes localités mais en vain.

Première observation départementale

Collectée dans le Semnoz par Guinier en 1903 (G)

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: