Aller au contenu. | Aller à la navigation

Accueil
Vous êtes ici : Accueil Fleurs Daphné des Alpes
Denis Jordan

Daphné des Alpes

Daphne alpina - L.

Thymelaeaceae | Milieux rocheux, éboulis, falaises 

Arbrisseau haut de 20 à 100 cm, à rameaux tortueux, pubescents et feuillés au sommet. Feuilles lancéolées à obovales, caduques, longues de 2 à 3 cm, velues à poils soyeux, glauques dessus. Fleurs blanc crème, odorantes groupées par 2 à 10 en glomérule ombelliformes. Baies rouges ovoides, velues.

Voir la fiche simplifiée Voir la fiche détaillée

Statut patrimonial

  • Cotation UICN - Rareté régionale :
    LC Préoccupation mineure

Rareté départementale

AR

Biologie

  • Floraison : de mai à juin

Ecologie

Xérophile, calcicole : fissures des rochers calcaires (Potentillon caulescentis), rochers, rocailles, lapiaz.

Etage de végétation

collinéen au subalpin inférieur, maximales 1790 m au Petit-Bornand et 1800 m à Passy et 2200 m à Vallorcine.

Répartition

Départementale

Espèce assez fréquente en Bornes-Aravis jusque dans le Roc de Chère où l'espèce découverte en 1874 par Chatelain (Ann) est sur le point de s'éteindre (1998, Jordan, 1992, Freydier) et dans les Bauges. Elle est plutôt rare dans le Chablais et exceptionnelle dans le Haut-Giffre notamment dans les rochers dominant Passy. Très rare dans le secteur granitique Mont-Blanc-Aiguilles-Rouges avec une seule observation sur silice à Vallorcine dans le vallon de Tré-les-Eaux, 2200 , (Boudier in Charpin et Jardin 1981 : 134). Dans les chaînons jurassiens, le daphné des Alpes est connu depuis 1808 dans le grand Salève de la base au sommet et dans le val de Fier sur un point (1981, Jordan).

Première observation départementale

Collectée dans le Salève en 1804 (G).

Herbiers

Ann : 4, G : 40, Jay : 3

Ajouter un commentaire

Vous pouvez ajouter un commentaire en complétant le formulaire ci-dessous. Le format doit être plain text.

Question: Combien font 0 + 1 ?
Votre réponse: